10% de réduction sur votre première commande et livraison gratuite sous 48h pour toute commande supérieure à 40€.
REMISES PONCTUELLES 10% DE RÉDUCTION

Une bonne nuit de repos grâce au CBD : est-il efficace contre l'insomnie ?

Une bonne nuit de repos grâce au CBD : est-il efficace contre l'insomnie ?

Les phases du sommeil et le sommeil réparateur

Le sommeil est l'activité la plus fréquente de tout être humain. Il revêt une importance fondamentale pour la santé de notre organisme. Comme nous l'avons appris dans l'article sur "comment prendre du CBD pour dormir", les troubles du sommeil sont très fréquents et peuvent avoir des conséquences négatives sur de nombreuses fonctions métaboliques, ainsi qu'entraîner des incapacités plus ou moins importantes au niveau personnel et professionnel.

(1)

Les phases du sommeil

Le sommeil est constitué de plusieurs cycles d'une durée approximative de 1h30 à 2h qui se répètent 5 à 6 fois par nuit : pour cette raison, il est conseillé de dormir 7 à 8 heures, car une durée plus courte signifierait une réduction du nombre de cycles et/ou la possibilité d'interrompre l'un d'entre eux, ce qui aurait une influence négative sur la qualité du sommeil et du repos.

Chaque cycle de sommeil est composé de 4 phases, dont seule la dernière représente le sommeil paradoxal (mouvements oculaires rapides).

  • Phase 1 NREM : Il s'agit du stade de sommeil superficiel, au cours duquel on entre dans un état entre le sommeil et l'éveil. Elle dure quelques minutes, pendant lesquelles le corps se détend en ralentissant le rythme cardiaque, la fréquence respiratoire, les mouvements des yeux et les ondes cérébrales.
  • Phase 2 NREM : C'est le stade où commence l'état de sommeil, qui permet de se déconnecter du monde extérieur et de ralentir encore plus les fonctions vitales, ce qui explique la baisse de la température corporelle.
    Phase 3 NREM: Il s'agit de la phase de sommeil profond, au cours de laquelle le corps réduit ses fonctions vitales et se repose de l'activité quotidienne, rechargeant son énergie et régénérant ses tissus et fonctions. Cette phase est essentielle pour un sommeil réparateur et pour le maintien d'une bonne santé, car c'est le moment où le corps met en route les changements métaboliques et hormonaux nécessaires au développement de l'organisme.

Après 70-90 minutes, le sommeil commence :

  • Phase 4 REM : C'est la phase de traitement des informations acquises pendant la journée et de consolidation des souvenirs, c'est pourquoi c'est à ce moment que la plupart des rêves apparaissent. Dans cette phase, le corps et le cerveau sont actifs presque comme à l'état de veille, augmentant le rythme cardiaque, la fréquence respiratoire, les ondes cérébrales et les mouvements des yeux, bien qu'une paralysie temporaire soit observée pour éviter les mouvements musculaires pendant les rêves.
    (1-2-3)

Comment le CBD peut vous aider à mieux dormir

Le rythme du sommeil et de l'éveil est régulé par deux mécanismes biologiques :

  • Les rythmes circadiens : connus sous le nom d'horloge biologique, ils coordonnent les variables temporelles du sommeil (quand dormir et quand se réveiller) avec l'environnement et régulent les fonctions métaboliques et la température corporelle.
  • Mécanismes d'homéostasie : coordonnent les variables qualitatives du sommeil (qualité et durée requises), en influençant la quantité et la profondeur du sommeil en fonction des événements survenus pendant l'état de veille.
    (1-2-3)

Le système endocannabinoïde est principalement responsable du maintien de l'équilibre psycho-physique de notre organisme, et joue donc un rôle très important dans la régulation des rythmes circadiens et des différentes phases du sommeil (11).

Les fluctuations de la concentration des principaux endocannabinoïdes dans le cerveau sont liées au cycle veille-sommeil. En particulier, le 2-AG est plus présent le jour et favorise la vigilance, tandis que l'Anandamide est plus concentré la nuit, favorisant l'apparition d'ondes cérébrales lentes.

Le récepteur cannabinoïde le plus impliqué dans les circuits cérébraux et dont l'expression influence la régulation des rythmes circadiens et la stabilité du sommeil NREM est le récepteur CB1, par lequel le système endocannabinoïde module les différents neurotransmetteurs impliqués dans les différentes phases du sommeil.

Un tiers de la population mondiale déclare avoir des problèmes liés à la quantité ou à la qualité du sommeil, qui peuvent être causés par divers facteurs, du stress ou de la maladie aux habitudes alimentaires et aux activités quotidiennes. En outre, les troubles du sommeil peuvent être un facteur déclenchant de problèmes psychiatriques tels que l'anxiété et la dépression, et avoir un impact négatif sur la qualité de la vie quotidienne.

Dans tous les cas susmentionnés, on peut observer une altération de l'activité du système endocannabinoïde. Un traitement à base de phytocannabinoïdes pourrait donc être très prometteur.

En particulier, le CBD pourrait représenter un outil très efficace en raison de ses différentes propriétés :

  • La relaxation physique: le CBD a un effet hypotenseur qui facilite la relaxation des muscles et du système nerveux.
  • Des relaxants mentaux: le CBD a un effet hypnotique et anxiolytique, grâce à la modulation du système sérotonergique
  • Modulation du système endocannabinoïde: le CBD augmente les niveaux d'Anandamide, qui influence l'état de sommeil et contribue également à la régulation du système hormonal et à la régulation du stress psycho-physique.
    (3-6-7-8-9-10)

Références et études sur le CBD et l'insomnie

Des études montrent que parmi la grande majorité des utilisateurs thérapeutiques de cannabis, l'une des principales raisons de son utilisation est de soulager les problèmes de sommeil ou d'améliorer la qualité du sommeil (4-6).

Des études ont montré les effets bénéfiques du CBD sur la quantité et la qualité du sommeil (14), l'augmentation de la durée du sommeil et la réduction des réveils nocturnes, ainsi que l'atténuation des troubles du comportement pendant le sommeil paradoxal (3-13).

D'autres études ont observé une amélioration des problèmes de sommeil liés à la phase 3 du sommeil NREM, en raison d'un effet inhibiteur sur les enzymes FAAH (enzymes dégradant l'anandamide), qui est l'un des effets du CBD sur le système endocannabinoïde (6).

Dans les essais cliniques du Sativex, il a été observé qu'une combinaison équilibrée de THC et de CBD apporte des améliorations significatives de la qualité du sommeil (5), et certains chercheurs émettent l'hypothèse que le CBD peut améliorer les problèmes de sommeil lorsqu'il est accompagné d'une petite proportion de THC, grâce à l'effet synergique entre les deux composés. En général, alors que la consommation sporadique de quantités élevées de THC peut faciliter un état de relaxation et de somnolence, la consommation continue peut influencer négativement la qualité du sommeil (7-12).

Les essais cliniques montrent des résultats très prometteurs en utilisant des produits à base de CBD seul ou en combinaison avec d'autres cannabinoïdes comme le THC et le CBN. (6)

Aceite de CBD: descubre los beneficios

Comment prendre du CBD pour faciliter un sommeil réparateur

Pour atténuer les problèmes de sommeil et améliorer son effet réparateur, il est essentiel de prendre le CBD par voie interne, notamment par voie sublinguale (non réglementée en Espagne).

En général, il est conseillé de commencer avec une concentration faible à moyenne d'huile de cbd (5%-10%), en utilisant initialement des doses minimales et en augmentant progressivement la quantité de gouttes jusqu'à ce que l'effet apparaisse. Si vous souhaitez emprunter cette voie, il est conseillé de demander conseil et d'effectuer un suivi auprès d'un professionnel de la santé spécialisé.

Autres conseils pour vous aider à passer une bonne nuit de sommeil

La qualité du sommeil peut être influencée, tant positivement que négativement, par certaines habitudes quotidiennes. Il existe donc quelques bonnes pratiques qui contribuent à faciliter un sommeil réparateur, par exemple :

  • Les habitudes alimentaires: les facteurs qui ont une influence négative peuvent être les dîners tardifs, la consommation de beaucoup de nourriture et/ou la consommation d'aliments lourds ou riches en calories. Il est conseillé de manger un repas léger, comme des légumes, au moins 2 heures avant d'aller se coucher.
  • La consommation de substances stimulantes telles que le café, l'alcool ou le tabac peut rendre le sommeil difficile, essayez donc d'éviter leur consommation pendant la nuit.
  • Les activités nocturnes impliquant une stimulation mentale et physique peuvent rendre la relaxation et le sommeil difficiles, il est donc conseillé d'arrêter toute activité stimulante une heure avant le coucher.
  • Les écrans électroniques pendant la nuit peuvent altérer les niveaux de mélatonine, l'hormone qui induit le sommeil naturel. Arrêtez donc d'utiliser des appareils électroniques dans les 1 à 2 heures précédant le coucher.
  • Il est conseillé de se coucher et de se lever à des heures régulières, en gardant une routine.
  • L'environnement: il est conseillé de dormir dans un environnement sombre et calme, car les endroits lumineux ou bruyants peuvent avoir un effet négatif sur l'effet réparateur du sommeil.

Conclusions finales sur le CBD et l'insomnie

[/vc_custom_fonts][vc_column_text]Grâce à son effet relaxant et modulateur sur le système endocannabinoïde, le CBD peut représenter un outil thérapeutique très précieux tant pour traiter les problèmes liés au sommeil que pour optimiser et faciliter son effet régénérateur et réparateur.

Le CBD est-il sûr ? Précautions à prendre

Le CBD est une substance très sûre, même s'il est utilisé en grande quantité, mais il faut faire attention en cas de prise de médicaments ou si vous souffrez de problèmes cardiaques ou de pression sanguine. C'est pourquoi, dans ces cas, il est toujours conseillé de contacter un professionnel de la santé.

Effets indésirables possibles

Les effets indésirables sont généralement d'intensité légère à modérée et peuvent inclure fatigue, somnolence, sécheresse de la bouche, vertiges et diminution de l'appétit.

Bibliographie:

  1. https://espanol.nichd.nih.gov/salud/temas/sleep/informacion/sucede
  2. https://www.ninds.nih.gov/health-information/patient-caregiver-education/brain-basics-understanding-sleep
  3. https://www.projectcbd.org/medicine/cannabis-sleep-disturbances
  4. Babson, K.A., Bonn-Miller, M.O. (2014) Sleep Disturbances: Implications for Cannabis Use, Cannabis Use Cessation, and Cannabis Use Treatment. Curr Addict Rep 1, 109–114
  5. Russo, E. B., Guy, G. W., & Robson, P. J. (2007). Cannabis, pain, and sleep: lessons from therapeutic clinical trials of Sativex, a cannabis-based medicine. Chemistry & biodiversity, 4(8), 1729–1743.
  6. Suraev, A. S., Marshall, N. S., Vandrey, R., McCartney, D., Benson, M. J., McGregor, I. S., Grunstein, R. R., & Hoyos, C. M. (2020). Cannabinoid therapies in the management of sleep disorders: A systematic review of preclinical and clinical studies. Sleep medicine reviews, 53, 101339.
  7. Kesner, A. J., & Lovinger, D. M. (2020). Cannabinoids, Endocannabinoids and Sleep. Frontiers in molecular neuroscience, 13, 125
  8. Pava, M. J., Makriyannis, A., & Lovinger, D. M. (2016). Endocannabinoid Signaling Regulates Sleep Stability. PloS one, 11(3), e0152473
  9. Méndez-Díaz, M., Ruiz-Contreras, A. E., Cortés-Morelos, J., & Prospéro-García, O. (2021). Cannabinoids and Sleep/Wake Control. Advances in experimental medicine and biology, 1297, 83–95
  10. Hanlon E. C. (2020). Impact of circadian rhythmicity and sleep restriction on circulating endocannabinoid (eCB) N-arachidonoylethanolamine (anandamide). Psychoneuroendocrinology, 111, 104471
  11. Prospéro-García, O., Amancio-Belmont, O., Becerril Meléndez, A. L., Ruiz-Contreras, A. E., & Méndez-Díaz, M. (2016). Endocannabinoids and sleep. Neuroscience and biobehavioral reviews, 71, 671–679.
  12. Babson, K. A., Sottile, J., & Morabito, D. (2017). Cannabis, Cannabinoids, and Sleep: a Review of the Literature. Current psychiatry reports, 19(4), 23
  13. de Almeida, C., Brito, M., Bosaipo, N. B., Pimentel, A. V., Tumas, V., Zuardi, A. W., Crippa, J., Hallak, J., & Eckeli, A. L. (2021). Cannabidiol for Rapid Eye Movement Sleep Behavior Disorder. Movement disorders : official journal of the Movement Disorder Society, 36(7), 1711–1715.
  14. Shannon, S., Lewis, N., Lee, H., & Hughes, S. (2019). Cannabidiol in Anxiety and Sleep: A Large Case Series. The Permanente journal, 23, 18–041. https://doi.org/10.7812/TPP/18-041

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CBD, votre moment quotidien de nature.
Découvrez tous nos produits
Aller à la boutique
Lorsque la technologie et la nature se rencontrent, le résultat est The Beemine Lab.
Tienda

S'abonner à la newsletter

usercartmagnifiercrosschevron-downplus-circle
0
    0
    Mon chariot
    Le chariot est videRetour à la boutique