ZONAS MULTIPROPOSITO CON DESCUENTOS PUENTUALES 10%
DESCUENTOS PUNTUALES 10%

Comment fonctionne le système endocannabinoïde

Glossaire sur le Système Endocannabinoïde :

Le système endocannabinoïde, par la suite dénommé ECS (Endocannabinoid System), est un système du corps humain et animal, tel que le système circulatoire ou le système immunitaire. Contrairement aux autres, l’ECS n'est pas limité à une fonction physiologique spécifique, mais est responsable du maintien de l'homéostasie de notre corps, en influençant presque tous les autres systèmes et en modifiant leur fonctionnement.

Il s'agit donc d'un système fondamental de notre corps, et pourtant, son existence est souvent ignorée. Nous allons expliquer, ci-dessous, les concepts et les fonctions autour du système ECS afin de comprendre comment les cannabinoïdes peuvent être bénéfiques pour notre corps.El descubrimiento del ECS.

La découverte de l’ECS

Pourquoi n'ai-je jamais entendu parler de l'ECS ? Probablement parce qu'il a été découvert très récemment, plus précisément dans les années 1990, grâce aux recherches sur les phytocannabinoïdes tels que le THC et le CBD.

L'étude des phytocannabinoïdes (Fun fact : financé par les États-Unis dans le but de diaboliser le cannabis) a favorisé la découverte des récepteurs cannabinoïdes chez les humains et la plupart des mammifères. Ce fait a conduit quelques années plus tard, en 1992, à la découverte du premier cannabinoïde produit naturellement par l’organisme (endocannabinoïde), l'anandamide, également connue sous le nom de molécule du bonheur.

Ces deux événements ont mené à la découverte du système endocannabinoïde, qui doit son nom à la plante qui a permis sa découverte : le cannabis.

Définition du système endocannabinoïde (ECS)

Le système endocannabinoïde est un système de communication intercellulaire complexe, similaire à un système de neurotransmetteurs, mais qui s'étend non seulement dans le cerveau, mais aussi dans d'autres organes et tissus du corps. Sa fonction est d'équilibrer les processus métaboliques et d'optimiser le fonctionnement de notre organisme. Il joue un rôle crucial dans la régulation de notre physiologie, de notre état d’esprit et de notre vécu quotidien. Il s'agit d'un système qui est encore difficile à comprendre en raison du peu d'années pendant lesquelles il a été reconnu et étudié, ainsi que dû à la complexité de chaque être humain.

Fonctions du système endocannabinoïde

Comme nous l'avons mentionné précédemment, l’ECS est un système de communication intercellulaire présent dans tout notre organisme.

L’ECS est composé de trois éléments importants :

 

Quels sont les récepteurs cannabinoïdes cb1 et cb2 et où se trouvent-ils ?

Récepteurs du système endocannabinoïde

La distribution des récepteurs cannabinoïdes est totalement différente de celle des autres récepteurs que nous possédons. Ce qui a été remarqué c’est qu'ils sont partout. C'est ce qui caractérise l’ECS : sa présence est totalement globale dans notre corps.

CB1, le premier récepteur découvert, fait l'objet de beaucoup plus d'études et d'informations. Son abondance dans notre cerveau peut être observée dans le graphique ci-dessous.

Les endocannabinoïdes connus à ce jour:

Comment fonctionne le système endocannabinoïde?

L’ECS et ses parties respectives, les endocannabinoïdes et les récepteurs, interagissent les uns avec les autres comme une serrure et une clé. Les récepteurs seraient la serrure et les endocannabinoïdes ou phytocannabinoïdes en seraient la clé. 

Soyons un peu plus scientifiques: 

Les récepteurs cannabinoïdes sont des protéines présentes dans la membrane cellulaire qui agissent comme la serrure des endocannabinoïdes (cannabinoïdes dérivés des acides gras produits par notre organisme). Ces substances endogènes de type lipide agissent comme une clé parfaite qui se lie aux récepteurs, et lorsque cela se produit, le récepteur s’active. Cette activation entraîne des modifications au sein des cellules qui aboutissent aux actions ultimes du système endocannabinoïde sur les processus physiologiques de l'organisme. 

Les phytocannabinoïdes (cannabinoïdes de la plante de cannabis) et de nombreux cannabinoïdes synthétiques se lient de manière similaire à cette serrure et produisent des effets analogues à ceux des endocannabinoïdes, et même stimulent et renforcent leurs effets.

Comment le système endocannabinoïde fonctionne-t-il?Quels sont les domaines sur lesquels l’ECS a une influence?

Rappelons que la principale fonction de l’ECS est la régulation de l'homéostasie de l'organisme. Il est essentiel pour notre organisme de pouvoir maintenir cet équilibre grâce au travail quotidien de tous les systèmes de notre corps, supervisé par l’ECS.

Comment le cannabidiol (CBD) interagit-il avec le système endocannabinoïde (ECS)?  

Les cannabinoïdes, tels que le CBD, se lient aux récepteurs cannabinoïdes et les activent. Il améliore l'efficacité de notre système endocannabinoïde et permet ainsi à l’ECS d'équilibrer le reste de nos organes. Un aspect très prometteur de l'étude du CBD est sa capacité à renforcer les effets des endocannabinoïdes qui sont déjà présents dans notre corps en inhibant l'activité de l'enzyme responsable de leur dégradation.

Jusqu'à présent, les études indiquent différents types d'interactions entre le système ECS et les différents phytocannabinoïdes. Un exemple clair est le CBD, dont l'utilisation n'active pas les récepteurs de la même manière que le THC et ne provoque donc pas d'effet psychotrope.

Pour en savoir plus sur le CBD, consultez notre article: Qu'est-ce que le CBD?

Nous avons tous un ECS et nous pouvons tous le stimuler, avec ou sans cannabis

Le système endocannabinoïde existe dans votre corps et est actif même si vous n'avez jamais consommé de cannabis. Le CBD peut être un moyen de stimuler votre ECS et d'améliorer votre qualité de vie de manière naturelle et efficace.

 Découvrez nos produits au CBD.

Si vous n'envisagez pas d'utiliser des dérivés du cannabis, il existe d'autres moyens de stimuler votre système endocannabinoïde.

 

Conclusion

Nous ne savons pas encore grand-chose du système endocannabinoïde, de nos endocannabinoïdes et de la puissance des phytocannabinoïdes. Chaque jour, on en étudie et on en découvre davantage. Il y a probablement plus de récepteurs, plus d'endocannabinoïdes et plus de composants du ECS qui restent à découvrir. 

L'important est que nous continuions à nous battre pour que les gouvernements et les institutions soient ouverts à l'étude de ce système fascinant et aux avantages qu'il peut nous apporter pour comprendre notre corps et le lien entre l'esprit et le corps. 

Illustré par: Christina Schwertschlag

Sources:

L’ECS

Récepteurs cannabinoïdes et l’ECS

Anandamide

2-AG

 

PROPOS DE L‘OMS SUR L'UTILISATION DU CBD : NE CRÉE PAS DE DÉPENDANCE, N'EST PAS NOCIF POUR LA SANTÉ ET POSSÈDE UNE GRANDE VARIÉTÉ DE PROPRIÉTÉS THÉRAPEUTIQUES

"Il existe des preuves préliminaires que le CBD peut être un traitement utile pour certaines affections médicales [...] épilepsie, anxiété, maladies inflammatoires, douleurs, nausées, etc...".

C'est ce qu'affirme le Comité d'experts en pharmacodépendance de l'Organisation Mondiale de la Santé. Ce comité s'est réuni à Genève (Suisse) du 6 au 10 novembre 2017 pour analyser le potentiel thérapeutique, les effets indésirables et la dépendance potentielle du CBD. L'organisme a publié un rapport contenant les conclusions des experts en cannabidiol.

Tout en reconnaissant le potentiel du CBD pour le traitement de l'épilepsie et d'autres maladies, elle rappelle que "le CBD ne figure pas sur la liste des conventions internationales des Nations Unies sur le contrôle des drogues de 1961, 1971 et 1988". Cela signifie que : Les Nations Unies ne considèrent pas ce cannabinoïde issu du cannabis comme une drogue.

Ce rapport de l'Organisation Mondiale de la Santé est une étape importante pour l’évolution de l’usage médicinal du cannabis parce qu’il ouvre la porte à de nouvelles recherches basées sur le potentiel thérapeutique du CBD.

Nous résumons ci-dessous, point par point, l'analyse et les conclusions tirées par cette commission.

Résumé de l’analyse du CBD par des experts

  1. Le CBD ne crée pas de dépendance et n'est pas dangereux pour la santé : selon les études sur les animaux, aucune tolérance n'a été identifiée et aucune étude n'a été rapportée indiquant une dépendance physique. L'effet inverse a été identifié. En ce qui concerne les conséquences de l'abus potentiel de ce cannabinoïde, selon la stimulation intracrânienne analysée chez des souris, aucun effet indésirable n'a été constaté en raison de l'utilisation abusive du CBD. D'après les études médicales réalisées sur l'Homme, il a été conclu que le CBD suscite la même dépendance que le placebo. Et que le cannabidiol seul ne produit pas d'effets psychoactifs ou cardiovasculaires significatifs. Ils concluent également que le CBD ne produit pas de conséquences négatives malgré l'abus.
  2. Elle ne provoque pas d'alarme sociale: Dans le deuxième point du rapport de l'OMS, il est reconnu qu'aucune préoccupation du public concernant l'utilisation du CBD ou les accidents liés à cette substance n'a été identifiée.
  3. Le CBD a un potentiel en tant que substance médicinale.

Le rapport souligne que plusieurs études de recherche avancées ont démontré son efficacité contre l'épilepsie et joint une liste d'autres affections pour lesquelles le CBD pourrait être utile.

TABLEAU DES MALADIES POUR LESQUELLES LE CBD PEUT AVOIR DES AVANTAGES THÉRAPEUTIQUES. (SOURCE : OMS)

4.Impact de la substance: Sur la base de ces éléments, le rapport de l'OMS conclut que le CBD n'est pas psychoactif, ne crée pas de dépendance et a des utilisations thérapeutiques prometteuses. L’OMS encourage aussi la poursuite des recherches.

Lisez le rapport complet ici

LE CBD, LE CANNABINOÏDE QUI CONTRIBUE À LA LÉGALISATION DU CANNABIS

L'huile de chanvre est vendue depuis longtemps dans les herboristeries et les épiceries. Mais le CBD a une histoire différente : en Europe, il est déjà légal en Suisse et au Royaume-Uni, mais la vague du CBD se propage à une échelle mondiale. Ce cannabinoïde a déjà été retiré de la liste des interdictions de l'Agence mondiale antidopage, ce qui permet aux athlètes professionnels de consommer du CBD depuis 2018. Ainsi, le cannabis, dont le taux de THC ne dépasse pas 0,2% ne figure pas sur les listes d'interdictions des organisations internationales et devient un allié pour la condition physique des athlètes.

Des entreprises spécialisées dans le CBD commencent à émerger tant au niveau national qu'international, ce qui laisse présager l'avancée de la réglementation et la croissance potentielle du secteur, en commercialisant des produits dermo-cosmétiques au CBD tels que des crèmes hydratantes de CBD, du miel de CBD, des baumes au CBD, des baumes à lèvres au CBD, et surtout de l'huile de CBD.

COMMENT LE CBD EST-IL UTILISÉ OU ADMINISTRÉ ?

L'utilisation du CBD repose sur une thérapie personnalisée en fonction de chaque individu et de la raison de son utilisation dans chaque cas spécifique, en tenant compte du cadre réglementaire de chaque pays. En règle générale, le cannabinoïde n'a pas d'effets indésirables connus, quelle que soit la dose thérapeutique, ce qui n'exclut pas l'existence de certaines interactions pharmacologiques à prendre en compte.

L'action du principe actif dépend avant tout de sa cinétique dans l'organisme, le processus de libération étant le plus influent. Dans ce cas, la libération orale signifie que l'action est plus longue (l'effet ne commence pas avant 30-90 minutes) et est également plus prolongée (jusqu'à environ 4 heures). L'action topique a une action localisée et peut être bénéfique pour le traitement des maladies inflammatoires de la peau telles que la dermatite, l'eczéma, le psoriasis et l'acné.

Sur la base d'une multitude d'essais cliniques et précliniques, une consommation régie par la méthode essai / erreur sur plusieurs jours est recommandée pour permettre une meilleure correction du jugement du consommateur. Il est préférable d'administrer des doses plus petites tout au long de la journée plutôt qu'une dose unique de la substance en quantité ou concentration plus élevée.

Actuellement, dans les pays où la réglementation du CBD est avancée, les consommateurs optent principalement pour des formats tels que l'huile de CBD, commercialisée en différentes concentrations, le plus souvent comprises entre 3 % et 30 %.

Chez Beemine Lab, nous sommes spécialisés dans la fabrication de produits à base de miel et de CBD. Si vous voulez en savoir plus sur le CBD, consultez notre magazine.

Sources:

  1. Annex 1- Extract from the Report of the 41st Expert Committee on Drug Dependence: Cannabis and cannabis-related substances. 2019
  2. CANNABIDIOL (CBD) Pre-Review Report. Expert Committee on Drug Dependence. Thirty-ninth Meeting. Geneva, 6-10 November. 2017
usercartmagnifiercrosschevron-downplus-circle
0
    0
    Mon chariot
    Le chariot est videRetour à la boutique